La question

Fini la génération "Y", place à la génération "Z". Comment et où capter ces nouveaux talents ? Quel process d'accueil et d'accompagnement pour capitaliser ? Une approche de type "Geek-management" existe-t-elle ? Doit-on l'inventer ? #gestionrh #recrutement #management

1 réponse(s) — 1 commentaire(s)— il y a 3 ans

Commentaires (1)

  • pour information, séquence d'Emmanuelle DUEZ sur la génération Z. http://www.google.fr/url?q=https://www.youtube.com/watch%3Fv%3DgkdvEg1kwnY&sa=U&ved=0ahUKEwijirTh_rzJAhWH1BoKHehgCj8QtwIIGDAB&usg=AFQjCNG-Ie_-qS7UhLGxVohqbeeHlJNMQQ

    Par Olivier A.— il y a 3 ans

Réponse validée

Photo de profil de Guillaume F.

Guillaume F.

Chargé de mission

36 ans

Bonjour,

cette génération est la génération web. Elle a grandi avec le web, les forfaits quasi illimités, le chat, et surtout les réseaux sociaux ! Il faut donc je pense les approcher par ce biais. Les aspects communautaires sont très forts à mon sens, et il est important d’intégrer leurs communauté pour pouvoir mieux les approcher, puis les intégrer. Ils n’appartiennent pas à mon sens à une seule communauté. Tout dépendra donc des talents que l’on recherche et sur quelles problématiques.
L’argent/salaire ne sont pas les moteurs premiers pour les appâter. C’est bien la fédération, la co-construction, l’échange, le partage et les valeurs communes qui les attirent et les fédèrent. Il faut je pense se placer au niveau de leurs valeurs à eux, s’adapter à leur monde, pour progressivement les attirer vers le « nôtre », vers les valeurs que l’ont veut porter, et implicitement dénicher les compétences qui nous intéressent.

Concernant le Geek-management, si cette culture existe, il faut surtout leur donner l’opportunité de la créer. Les responsabiliser, en supprimant également les niveaux hiérarchiques. Naturellement, en les responsabilisant, je pense qu’on peut les fédérer et qu’une forme « d’ordre » et de « discipline » se mettra en place naturellement.
Il faut regarder aussi les principes de « l’entreprise libérée » pour les fédérer et les faire travailler en groupe. Chacun est acteur, chacun est l’égal de l’autre, chacun a ses responsabilités, et c’est en leur donnant une grande autonomie une fois fédérés qu’ils s’exprimeront le mieux. Il faut sortir des schémas de management historiques, et oublier toute pyramide hiérarchique.

Je vous souhaite une excellente journée.
Amicalement.
Guillaume

— il y a 3 ans