La question

Comment aider un collaborateur à rebondir… ailleurs ? #management

1 réponse(s) — 0 commentaire(s)— il y a 3 ans

Commentaires (0)

Aucun commentaire

Réponse validée

AR

Anne laure R.

directrice centre de recyclage

36 ans

Bonjour,
Parfois, losque l'on est certain d'avoir tout mis en œuvre pour accompagner, développer son collaborateur (lui ais je donné les moyens de remplir sa fonction dont je me suis assuré qu'il l'a bien comprise ?, ais je mis en place un plan de progrés ? des entretiens professionnels réguliers ?, un plan de formation adapté ?, un coaching régulier ?...), on est bien obligé d'admettre qu'un collaborateur peut ne pas avoir trouvé sa place, ne plus avoir sa place, être arrivé à la limite de ces compétences ou avoir franchi un cap de démotivation irréversible...
Dans ce cas le manager a le choix d'engager une procédure dite légale (dossier en vue d'un licenciement pour faute par exemple) mais qui revêt l'inconvénient majeur de faire courrir un risque social à l'entreprise car cela risque de produire du ressentiment au seing de l'équipe. Cela peut potentiellement faire courrir un risque financier à l'entreprise en cas de procédure devant les prud'homme.
Donc une seconde solution, consiste à accompagner son collaborateur vers une autre entreprise, un autre métier en s'appuyant sur les compétences acquises, sur la personnalité et sur les motivations du collaborateur. Techniquement, il faut accepter de passer du temps pour mener un certain nombre d'entretiens :
1 - Expliquer en toute transparence à son collaborateur qu'il est en danger et lui expliquer pourquoi à l'appui de faits concrets. C'est au cours de cet entretien que l'on propose son aide au collaborateur pour "l'out-placer".
2 - Une fois qu'on à laissé son collaborateur mener sa réflexion (et donc passer par l'enchainement des phases de colère, abbatement, deuil puis rebond), alors il faut organiser un second entretien pour lister les compétences acquises, les traits de personnalité (à l'aide du process com par exemple), les motivations et voir vers quels métiers et/ou entreprises vers lesquelles le salarié peut postuler.
3 - Fort de cet entretien vous devrez coacher votre collaborateur dans sa recherche d'emploi (son CV est-il structuré, sa lettre de motivation courte et percutante, si entretien de recrutement prévu: aidez le !), c'est peut-être aussi le moment de réactiver certains de vos contacts.
Cela va sans dire, accompagner son collaborateur vers le rebond doit être teinté de bienveillance.

— il y a 3 ans